Bienvenue sur le site du GAPRA

Notre association, le Groupement Astronomique Populaire de la Région d'Antibes, permet, depuis plus de 40 ans, de réunir des astronomes amateurs de la région d'Antibes et ses environs.
Ses objectifs : partage, entraide, diffusion de l'Astronomie auprès du public, dans un cadre convivial.

Le club a la jouissance d'une salle de réunion, d'une salle de planétarium, gère le télescope Léonard de Vinci.
Elle cogère également le Télescope Amateur de Calern (TAC) avec l'ARGETAC.

Première image au Télescope Léonard de Vinci

Mardi 06 Novembre... Rendez-vous était pris ce soir-là pour tester le réducteur de focale Astrophysics récemment installé et pour finir, une fois pour toute la mise en station. Des problèmes informatiques nous ont empêchés de faire la mise en station, par contre le test du réducteur de focale en imagerie a pu se faire. Le résultat est présenté ci-dessous. L'image de Messier 1, nébuleuse planétaire, résulte de l'addition de 34 poses de 30s en binning 4x4, avec une QSI 583. Une image au final très correcte compte tenu de la turbulence, du suivi limité par la mise en station largement perfectible et par le ciel de ville. Finalement une belle soirée et de belles images en perspective quand tout...

Première lumière au Télescope Léonard de Vinci

Ca y est, c'est parti ! Après plus d'un mois de travaux intensifs et près de 2 ans de discussions avec le lycée Léonard de Vinci pour la mise en place de la convention, le Télescope Léonard de Vinci est maintenant opérationnel à quelques réglages près. Suite à l'accord de principe donné par l'établissement sur l'installation d'un instrument performant en lieu et place de l'ancien (un newton à fourche des années 80 de 250mm à f/d = 7) une monture Losmandy HGM 200 est achetée par l'association. En janvier 2012, la signature de la convention par toutes les parties permet la commande du tube optique. Il s'agira d'un Meade 406mm ACF dernière génération. Après l'installation du télescope et la...

Observation de l’étoile P Cygni

P Cygni est une étoile variable éloignée, elle se trouve à environ 5000 années lumière de nous, sa magnitude de 4.9 actuellement nous donne la possibilité de l’étudier avec le spectrographe Lhires du Gapra et un télescope d'au moins 200 mm à f/d = 10. Historique de l'étoile P Cygni : à l’exception des explosions de supernovae, ou des changements dans les périodes pulsionnelles des variables céphéides découlant de leur structure interne, l’évolution des étoiles est généralement « trop lente » pour nous humains, et même sur plusieurs générations depuis l’ère de l’astronomie moderne. Cette étoile apparue dans le ciel d’août 1600 comme une novæ, et après un siècle de variations de magnitude...

Draconides 2011 : c'était quand ?

Avec des prévisions extraordinaires, c’était l’occasion de refaire de la radio détection comme pour les Léonides, Perseides, et autres… Le principe L’ONERA, dans les années 90, à la demande de la DGA, a étudié un principe de radar bi-statique, c'est-à-dire que l’antenne d’émission et l’antenne de réception sont séparées de plusieurs centaines de kilomètres. Le but de ce radar est de détecter les satellites qui ne font pas l’objet de déclaration internationale… Disons les satellites « espion » tournant sur des orbites comprises entre 500 à 1000km. Plus d’info sur http://www.onera.fr/dcps/graves/ . GRAVES pour (Grand Réseau Adapté à la VEille...

Pages